LES EXPERTS D’ASSURÉS

La sagesse populaire dit qu'une bonne négociation est préférable à une mauvaise décision de justice.

En matière d'expertise, ce concept s'avère particulièrement juste, car l'intervention d'un expert neutre reste souvent plus objective. À l'heure où les décisions sont prises de plus en plus vite, les conflits sont devenus monnaie courante.

Mais le tribunal n'est pas toujours, même pour les personnes de bonne foi, le meilleur terrain de négociation.

NOS MISSIONS EN 4 ÉTAPES

  1. Reconnaissance du sinistre
  2. Expertise des dommages
  3. Négociation et discussion
  4. Règlement de votre sinistre

Nous resterons à vos côtés jusqu’à la reconstruction définitive de votre bien.

Nous vérifierons ensemble les factures des artisans et nous ferons parvenir à la compagnie le décompte de ce qu’il vous reste à percevoir.

L’expertise contradictoire

Vous rencontrez une situation conflictuelle dans laquelle différents intervenants se renvoient les responsabilités. Notre mission dans ce cadre consiste à les convoquer, à exposer d’un point de vue technique les désordres constatés, et amener si possible les intervenants à s’entendre sur un protocole de reprise des travaux.

AEC réalise toutes vos expertises techniques sur tous types et corps de bâtiments (maison, appartement, pavillon, villa, chalet, château, mobil-home, bâtiments commerciaux et industriels...)..

Nous intervenons si vous souhaitez évaluer, comprendre et interpréter des désordres, malfaçons... et pour vous indiquer les mesures qui s'imposent.

Sans la plupart des cas, il s'agit d'un maître d'ouvrage opposé à : une entreprise, un constructeur, un maître d'œuvre... qui réalise ou qui suit l'avancement de l'ouvrage. Le conflit est arrivé à un point où le client à entièrement perdu confiance en la personne qui suit son opération.

AEC, dans cette opération de médiation recherchera les meilleures solutions qui conviendront aux deux parties afin que l'opération en cours de réalisation, ne prenne pas de retard et qu'elle ne fasse pas l'objet d'avenants de travaux supplémentaires considérables et parfois injustifiés.

Quel est le rôle d’expert amiable en bâtiment ?

L’expert amiable en bâtiment est un expert mandaté par un particulier, dont la mission est d’éclairer, comprendre et aider son client à résoudre son problème. Il peut ainsi intervenir, pour identifier les malfaçons dans une maison, ou, suite à l’achat d’un bien, pour détecter les vices cachés. Il apporte un soutien considérable pour trouver un terrain d’entente avec la partie adverse.

Il met ses observations et ses conclusions dans un rapport d’expertise technique. Il engage sa responsabilité professionnelle. Ainsi, il met en jeu sa garantie financière. S’il commet une erreur, et que cette erreur est reconnue comme telle dans le cadre d’un procès en dernière instance, il sera dans l’obligation de verser des dommages et intérêts à son client, pour les préjudices subis.

Les principes déontologiques de l’expert amiable bâtiment

L’expert en bâtiment est indépendant des acteurs de la construction et de la transaction. Il ne doit avoir de lien ni avec le bien, ni avec son client. Les diplômes de l’expert amiable sont également importants. Il doit être diplômé d’une école d’ingénieur ou équivalent, pour disposer de connaissances techniques solides et être crédible. L’expert amiable maîtrise les contextes d’intervention. Il a des connaissances sur les droits de son client, et sait quels sont ses devoirs envers les avocats, les parties et ses confrères.

Aider au bon déroulement de l’expertise de la construction

Une fois la prise de rendez-vous avec l’expert amiable effectuée, pour que tout se passe pour le mieux, il est important de :

  • Envoyer toutes les pièces nécessaires à l’expert amiable pour la réussite de la mission, comme des photos, des descriptions, des plans, des rapports d’expertise d’assurance, etc.
  • Faciliter l’accès au site, afin qu’il puisse observer la maison de fond en comble, et tout simplement faire son travail !
  • Exprimer de la façon la plus claire possible ses besoins, échanger régulièrement avec l’expert.
  • Ne pas hésiter à faire des remarques constructives sur le projet de rapport d’expertise, afin que celui-ci réponde, le plus possible, aux attentes.

Un expert amiable peut intervenir dans plusieurs contextes, comme :

  • Détecter la présence de malfaçons de la construction, avant, pendant ou après la réception de l’ouvrage ;
  • Evaluer la dangerosité des désordres dans une maison, comme des fissures ou des problèmes d’humidité ;
  • Conseiller des travaux de réparation pour éradiquer des problèmes d’humidité, ou pour réparer des fissures ;
  • Identifier les vices cachés, dans une maison récemment acquise ;
  • Réaliser une contre-expertise, dans le cadre d’un procès ou d’un litige avec l’assurance (refus d’indemnisation, suite à une catastrophe naturelle, par exemple) ;
  • Etc.